Recherche d'articles
Recherchez dans toutes les catégories à même temps et individualisez les couleurs et les tailles.
Recherche d'articles »

La responsabilité sociale et l’environnement

Participant of BSCI
Business Social
Compliance Initiative

 

Download:
Social Compliance as PDF



Gallery of
our
manufacturing bases


La responsabilité sociale et l’environnement

Gustav Daiber GmbH se prononce clairement à sa responsabilité sociale et écologique envers ses employés, clients et l’environnement. Mais ce n’est pas tout: L’entreprise est membre des associations internationales et se soumet aux critères stricts des instituts de certification, afin d’améliorer les conditions sociales de ses fournisseurs, fabriquer des produits écologiqes et garantir à ses clients la meilleure protection possible de consommateurs:

 

Fabrication en Extrême-Orient: Au cours de la division de travail, Gustav Daiber GmbH fait fabriquer la plupart de ses produits en Extrême-Orient (manufacturing bases).. Entre-temps, la Chine et le Bangladesh se sont développés en leaders mondiaux de l’industrie textile. L’engagement de l’industrie textile aux pays en voie de développement et aux marchés émergents est souvent discuté de manière critique. Des reportages sur les salaires au dessous du minimum vital, les conditions de travail indécentes, le travail des enfants et la discrimination de femmes ont attiré pendant longtemps l’attention dans les médias. Le traitement juridique et technique de l’écroulement d’une usine au Bangladesh (en 2013) ou l’incendie dans un site de production au Pakistan (en 2012) continue même trois ans plus tard.

Cependant beaucoup plus tôt quelques entreprises allemandes, dont Gustav Daiber GmbH, ont lancé des initiatives sur le terrain pour améliorer les conditions contestables (voir aussi..). Ci-après vous trouverez des descriptions sommaires des institutions auxquelles Gustav Daiber GmbH s’engage.



At present the commitment of the textile industry in developing countries and emerging economies is being discussed critically. For quite a long time reports from there on wages under the minimum subsistence level, inhumane working conditions, child labour and discrimination of women attracted attention in the media.The judicial and technical follow-up of the collapse of a factory building in Bangladesh in 2013 or the fire in a production plant in Pakistan in 2012 is still going on three years later. However, much earlier, a few German companies, including Gustav Daiber GmbH, launched initiatives to improve the conditions open to criticism on the spot (personal statement). Below you will find brief descriptions of the institutions Gustav Daiber GmbH is actively engaged in:


JCK Code of Conduct:

Depuis 2001 Gustav Daiber GmbH fait partie du groupe d’entreprises JCK-Holding qui en 1999 a mis en œuvre son propre code de conduite (Social compliance) pour la collaboration avec les fournisseurs. Dans le cadre du code de conduite des exigences définitives concernant les aspects sociaux et des conditions de travail ont été stipulées mondialement avec les fournisseurs. Un Social Compliance Department de 7 membres garantit l’adhérence à ces règles. L’accent est mis sur le travail des enfants, le travail forcé, l’harcèlement, la discrimination et l’abus, la rémunération et les heures de travail, la santé et la sécurité ainsi que les mesures disciplinaires et la liberté de réunion.

BSCI (Business Social Compliance Initiative): En 2003 la Foreign Trade Association  (Association de détaillants

allemands s’intéressant au commerce extérieur) avec la Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit (GTZ) a fondé la Business Social Compliance Initiative (BSCI). L’objectif est de soutenir les entrprises membres, d’améliorer les conditions de travail dans la complète chaîne de valeur mondialement avec un système de qualification et de surveillance ainsi que de lancer des mesures de protection de l’environnement. Comme beaucoup d’autres entreprises prestigieuses, Gustav Daiber GmbH est membre de la BSCI.


REACH: L’ abréviation REACH (Registration, evaluation, authorisation and restriction of chemicals) est un règlement

européen pour produits chimiques. Son objectif est d’ assurer une haute protection des produits chimiques et nocifs pour l’homme et l’environnement. Selon ce règlement, les producteurs, les importeurs, et les utilisateurs en aval doivent faire examiner les matériaux employés dans leur fabrication par des autorités et ils portent la responsabilité de leurs utilisation. Finalement, REACH contient aussi des dispositions sur la transmission des informations dans la chaîne logistique et des droits d’accès pour consommateurs.

Oeko-Tex-Standard: Un système de contrôle et certification ayant son siège en Suisse, qui selon un standard uniforme contrôle des produits textiles en tous les stades de traitement d’après des critères écologiques. Les produits munis de l’étiquette Oeko-Tex sont à l’évidence inférieurs aux valeurs limite définies pour certains polluants dangereux à la santé dans des textiles. Le standard Oeko-Tex a été dévelopé au début des années quatre-vingt-dix entre autres par les insituts Hohenstein. Les produits de Daiber correspondent à ce standard.

SGS: Le leader mondial pour tester, examiner, vérifier et certifier ( depuis 1878, 85.000 employés, 1.800 emplacements, siège social/maison mère: Genève) examine et certifie aussi les produits de Daiber.
 
TESTEX: TEXTEX SA, Zurich, est une entreprise de contrôle et certification indépendente, agissant au niveau

mondial, surtout dans l’examen des tissus (depuis 1846, 190 employés dans 20 succursales). TESTEX travaille aussi pour Daiber.

Déclaration personnelle de Rolf Daiber, PDG de Daiber, de la responsabilité sociale de son entreprise:

Nous restons fidèles à notre responsabilité sociale”

Dans une cooperation constructive avec nos fournisseurs, nous aspirons contamment à améliorer les conditions de travail et les standards sociaux des employés et employées dans les usines. Au même temps nous savons que respecter entièrement notre code de conduite est un processus de longue haleine. Depuis 1999 des aspects sociaux et environmentaux sont intégrés dans le code de conduite de l’ entreprise. L’établissement et le respect de ce code est toujours surveillé et contrôlé par notre Compliance Team. Les mesures de qualification comportent conseiller en détail les cadres et les employés de nos fournisseurs, les entraîner et contôler. Depuis la fondation de notre Compliance Team en 2006 plus de 800 audits sociaux ont été effectués par notre équipe au Bangladesh et  plus de 180 audits sociaux ont été effectués par des sociétés indépendantes d’audition pour contrôler et améliorer les standards sociaux de nos fournisseurs. L’industrie textile a beaucoup d’expériences de fabriquer dans des marchés émergents. Donc c’était l’industrie textile qui a passé les premières commandes en Chine, il y a plus de 30 ans. Sans aucun doute, à l’époque les conditions de travail n’étaient pas conformes aux standards européens. Mais grâce à l’engagement constant de l’industrie textile allemand (et des autres) le niveau social et intellectuel du pays s’est développé en très peu de temps et aujourd’hui la Chine est parmi les principaux pays industrialisés du monde. Je suis très conscient de ma responsabilité sociale , aussi dans nos usines. À mon avis, il est une mission spéciale de notre industrie textile, qui était le précurseur pour le développement social et intellectuel par le passé et continuera de l’être á l’avenir, d’avoir un effet positif aux conditions de travail et donc au niveau de vie des gens. Le marché nous demande d’offrir des produits modernes à un prix attractif. Moi, je le considère aussi comme une tâche extrêmement précieuse de donner aux pays de production de plus en plus de devises et de leur transmettre plus de connaissance aussi plus de responsabilité sociale pour leur population, comme moi et mes collègues l’avons fait en Chine jusqu’ à présent.

 

Rolf Daiber

Managing director Gustav Daiber GmbH

Albstadt in january 2012